18 juillet 2016

Petit pochon rétro bohème

 

Fanion aux chromos Marimerveille

Récup' de fanions d'une guirlande (celle que proposait mon livre). La déco de l'atelier évolue et tout se transforme. Ces fanions vont me servir de petite poche à pochon tout simplement.

Pochon rétro bohème 1 Marimerveille

Rebrodé en pluie d'étoiles, un rajout de sequins, plein de gaieté, plein de bonheur pour ce pochon avec les restes d'un tissu Petit pan, celui-là même qui avait servi à réaliser "Marie-Bohème" de mon livre. 

pochon à poche rétro marimerveille

Pour les liens, un joli cordon rouge, démultiplié "façon bohème" et terminé par deux grosses perles de bois colorées. 

petit pochon rétro bohème marimerveille 2

Voilà le premier petit pochon à trésors. Les poupées d'esprit vintage et tous les petits jouets chinés y trouveront leur place. Plein de gaieté, il tape à l'oeil des petits loulous, croyez-moi !

Merci de votre visite.


27 mai 2016

Quand le tissu fait le style !

 

ouverture Carnet couture Buisson aux roses Marimerveille

Aujourd'hui, je vous propose de voir comment le choix des tissus, à partir d'une même illustration textile, change radicalement le style d'un projet, côté édition. Comme exemple concret, j'ai choisi celui d'un buisson de roses sur un carnet couture un peu "bohème".

Lorsque Valérie Gendreau vint chez moi(ex Directrice des Editions LTA - Le temps apprivoisé), afin de mieux cerner mon univers, le projet d'un livre était déjà amorcé. Je lui soumettais alors ce carnet couture au buisson de roses.

Il fut retenu parmi la sélection de créations à prévoir au sommaire du livre "Trésors chinés" que je devais réaliser.

Carnet couture ©Marimerveille buisson aux roses2

Il n'était plus question de feutre, feutrine et liberty mais de dentelle ancienne au crochet, de lin ancien, de tissu romantique vintage. Cependant, le buisson de roses était bien présent. 

Voilà ce qu'est devenue la création d'origine,

une fois déclinée avec des tissus chinés.

Plus rien à voir !

Carnet aux roses marimerveille crée pour mon livre trésors chinés

Pour les exigences d'un livre, où l'espace est restreint, il n'était pas question de reproduire l'intérieur de mon carnet couture initial, à l'identique. J'ai transformé et proposé une version simplifiée, mieux adaptée au "lectorat" de mon livre.

carnet couture marimerveille pour livre trésors chinés

carnet trésors chinés épingles marimerveille

Les épingles roses ont été remplacées par d'autres épingles "perles" (100% faites main) qui font généralement l'unanimité dans le milieu des chineuses (style charme).

Comme il s'agit du monde de l'édition, d'exigences particulières, de ligne éditoriale, d'un public désigné que l'on souhaite atteindre selon le thème et les techniques du livre, être "flexible" voire très éclectique au sein-même de son propre univers peut être utile ! 

******************

Pourquoi ce billet et le précédent sur ce thème ?

Peut-être pour gommer un peu cette notion tranchée "des goûts et des couleurs" et d'un certain "communautarisme" qui en résulte. Peut-être ouvrir un peu plus la petite porte de l'éclectisme qui fait du bien, qui apprécie les différents projets d'origine, simplement à leur juste valeur. 

L'éclectisme est un bonheur! on crée ou s'émerveille autant en noir et blanc qu'en couleur, en soie qu'en laine, en "effet brouillon" ou "impeccable" etc. Une façon d'élargir ses horizons pour faire de très belles découvertes :). On ne naît pas éclectique, on le devient ;)!

Je vous souhaite une bonne journée ! Un beau week-end aussi. Merci de votre visite.