affiche une belle fin

une-belle-fin-tt-width-604-height-402-crop-0-bgcolor-000000-nozoom_default-1-lazyload-0

Cette semaine sur canal+, nous avions regardé le film "Une belle fin" (film primé). L'avez-vous vu ? Assez étonnant !

L'histoire de John May, un fonctionnaire passionné par son travail étrange et singulier: Retrouver la famille de personnes inconnues, décédées. Malgré toute sa bonne volonté, il est toujours seul aux funérailles, à rédiger méticuleusement les éloges des disparus. Il tient un album photo de chacune de ces personnes...

une belle fin 2

"Cet hymne à la vie est un moment de pur bonheur, malgré un sujet d’une profonde tristesse qui sonde les solitudes de notre société contemporaine".

UNE BELLE FIN Bande Annonce

****************

Depuis ce film, je ne cessais de penser à ces personnes qui "partent" seules et ignorées de tous.

Il y en a forcément beaucoup à Paris ! Paris est LA ville de France où l'on souffre le plus de solitude ! Dans les immeubles parisiens, on ne fait pas tellement la conversation avec ses voisins. Plus de la moitié des logements parisiens sont occupés par une seule personne.

A paris, ça va, ça vient, les familles déménagent, les gens changent de quartier, de job, on se perd vite de vue... On est pris dans le tourbillon de la vie. On n'a plus le temps de se revoir. 

Etrange tout de même cette coïncidence ! C'est justement cette semaine qu'un appel a été lancé par les prêtres à accompagner Marie-Thérèse, une dame de notre quartier, décédée.

Un appel à assister à ses funérailles puisque cette dame était inconnue, n'aurait ni ami, ni voisin, ni famille pour témoigner de sa vie, pour lui dire "Adieu" et l'accompagner de ses prières de l'autre côté, vers la Lumière.

En "anonymes" parisiennes, nous étions là ce matin, comme John May, pour Marie-Thérèse, lui offrir ce cadeau. La larme à l'oeil, juste un modeste bouquet de fleurs sur le cercueil. Qui était elle ? qu'avait été sa vie ? Elle a emporté avec elle ses secrets, ses bonheurs, ses peines. La matinée lui a été consacrée.

Faire un petit bout de chemin avec elle, avec Marie-Thérèse, cette inconnue de mon quartier.

Faire un petit bout de chemin aussi avec Laure.

Laure, une célèbre blogueuse plus connue sous le nom de La marquise de Carabas. J'ai appris la très triste nouvelle de son départ, il y a deux jours, en visitant le blog de Marie.

Parmi vous, certaines ont connu La petite marquise ! Les blogueuses de la première heure(en 2005-2006), lorsque la blogosphère créative était une communauté de quelques milliers où tout le monde se connaissait et échangeait, la petite marquise de carabas nous enchantait :))! 

Drôle de semaine, je méditais plusieurs heures par jour avec Le journal de Sainte Faustine(Faustine qui a vécu d'extraordinaires rencontres avec les âmes défuntes, au cas où vous douteriez...). 

Voilà une semaine sur le fil de la vie... Comme si c'était écrit !

Je vous remercie de vos petits messages laissés.

****************

Dans les prochains billets, on parlera de petites adresses sympas, de créations, de talents, de livres, d'expos... Le temps de les rédiger et on se retrouve. 

Merci de votre visite, à bientôt.