* Blogueuse depuis 2005(ce 3ème blog : Marimerveille est né en 2009). 

* Auteur du livre "trésors chinés" aux éditions LTA (Le Temps Apprivoisé).

* Créatrice de la boutique en ligne Marimerveille Rives bohèmes.

******************

RENCONTRE PUBLIEE SUR LE BLOG D'ABRACADACRAFT

(23 Mars 2012)

Marimerveille_rives_boh_mes_portrait

 

Marimerveille

Elle dit de son blog qu'il est un chemin d'émerveillement, mais ce sont ses créations miniatures qui nous émerveillent au fil des jours. Rencontre

On se présente ?

Je m’appelle Annie et tout simplement Aji sur la toile. Je vis à Paris et me consacre à la création de petites collections pour ma boutique en ligne Marimerveille, Rives Bohèmes. Marimerveille est mon troisième blog.

cr_ations__pingles 

A quand remonte l’ouverture de votre premier blog ?

Mon premier blog est né en 2005. C’était l’époque où les passionnées de loisirs créatifs fréquentaient assidûment les forums comme celui de Marie-Claire idées. Le blog est devenu une complémentarité, puis très vite un espace essentiel d’accueil et de partage, ma petite maison du web. Conjointement j’avais ouvert un blog – annuaire Milleliens, mes meilleures adresses du net en déco et loisirs créatifs. Cet annuaire m’accompagne encore aujourd’hui.  Aji, à petits pas et librement mon deuxième blog, est assez vite devenu un blog d’influence.

Et pourquoi l’avoir fermé ?

Je ne m’y retrouvais plus. J’avais l’impression que la blogosphère restait confinée dans son domaine.  J’éprouvais un besoin d’horizons nouveaux, découvrir ce qui se faisait à l’autre bout du monde. En arrivant sur flickr. je suis partie à l’aventure.  

Comment avez-vous "replongé" avec Marimerveille ?

Ouvrir un nouveau blog c’est aussi une façon de grandir, d’évoluer. Bloguer est une de mes passions. Ce blog là est un chemin d’émerveillement, un compagnon de vie. Il fait partie de mon quotidien. Je publie des billets thématiques sur les tendances que je repère, et partage mes coups de cœur. Grâce au net, il n’y a plus de frontières. On peut parcourir le monde entier à travers les images. Je vais y dénicher des pépites.

Tout cela est parti de votre arrivée sur flickr …

Oui c’est un incroyable outil pour moi. C’est surprenant parfois, car on imagine lointaines les personnes aux univers qui nous séduisent alors qu’elles peuvent se révéler quasi voisines.

Les réseaux sociaux vous ont ouvert à de nouveaux univers …

C’est une chance de rencontrer des gens, des milliers de gens qu’on ne peut pas rencontrer ailleurs. C’est dommage de passer à côté. C’est une porte qu’il faut laisser ouverte, un chemin d’amitié, très important dans ma vie.

Pour en revenir à la création, qu’est-ce qui vous a conduit à créer ces pièces uniques miniatures, ces jolis carnets de couture …

A l’origine, je travaillais dans l’édition. Maman de trois enfants je suis passée du marketing à la PAO. J’ai exercé en tant que graphiste en free lance et pu ainsi travailler chez moi. Je m’aménageais du temps pour développer des ateliers pour les enfants. C’était l’époque de l’explosion des loisirs créatifs, je me suis vite rendue compte que créer était exactement ce que je voulais faire professionnellement.

 

1_137

Vous aviez quand même de sacrées bases pour faire d’une passion votre métier …

Lorsque mes enfants ont grandi, j’ai repris des cours de dessins, j’ai fait du patchwork, appris la peinture sur porcelaine, beaucoup appris dans les livres et créé mes propres ouvrages. C’est à ce moment là qu’on a commencé à me demander si je ne vendais pas. Mais c’était un peu compliqué administrativement. Jusqu’au jour où le statut d’auto-entrepreneur a été créé.

Parlez-moi un peu de vos petites têtes d’épingles …

Chaque modèle est façonné à la main.  Il s’agit d’une création unique contrairement au système de canes en pâte polymère qui sont produites en série.  Ma préférence va à l’argile auto durcissante. Il y a environ 17 phases de travail pour un modèle de collection. J’appelle cela une histoire de temps compté, j’ai publié un billet à ce sujet. Je conçois également tout le packaging. C’est une aventure qui me passionne énormément. Il y a un réel intérêt pour ce travail et on m’écrit du monde entier. Ça me surprend toujours.

epingles_petit_chaperon_rouge_0 

En dehors de ces petites merveilles, il me semble avoir vu d’autres choses …

Il y a des badges, des petits carnets couture, des objets peints à la main pour une collection bohème, une autre cabinet de curiosités, des motifs à transférer, des collections de papeterie en séries limitées, des collections saisonnières etc.

Vous vendez uniquement sur votre e-boutique ou également en boutiques ?

Non, je suis la seule à vendre mes produits (c'est le choix du moment).

1_138

Vous semblez prendre autant de soin aux produits qu’aux emballages …

J’attache énormément d’importance à la présentation du produit, c’est un peu la marque de fabrique Marimerveille. C’est du 100% fait main. Le packaging comme les produits sont créés de A à Z.  Cela demande un temps énorme mais apporte une grande satisfaction.

photo_collection_cabinet_de_curiosites 

Votre blog Marimerveille est donc une vitrine pour votre blog boutique …

Pas exactement une vitrine. Il me permet d’annoncer les nouveautés, il est aussi un support de communication.

Et comment vous êtes vous retrouvée avec une double-page dans Marie-Claire idées ?

Créer seule dans son coin c’est bien, mais il est important de savoir si notre travail est crédible. Lors d’une présentation de mes créations chez Marie-Claire idées,  Caroline Lancrenon a apprécié mon travail. On m’a proposé ensuite de réaliser un carnet couture et des épingles pour le numéro de Noël 2008. C’était pour moi un encouragement à poursuivre sur ce chemin créatif.

C’est de cette façon que vous avez publié un livre …

J’ai adressé à Valérie Gendreau un dossier, notamment sur la transformation et la récup’ de linge ancien et petites fournitures chinées . Elle a souhaité me rencontrer. C’est ainsi qu’est né le projet de Trésors chinés (éditions Le temps apprivoisé) paru en février 2011.

couverture_Tr_sors_chin_s

 

Aujourd’hui qu’est-ce qui vous intéresse ?

L’aventure créative ! J’ai toujours de nouvelles idées qui arrivent et je suis souvent frustrée de ne pas trouver le temps de les mettre en œuvre.

Des idées pour aujourd’hui et pour demain ?

Je travaille sur de nouvelles collections pour ma boutique. C’est le temps qui me manque. Je brode, couds, peins, bricole, chine…

poupees_bohemes_tout_en_recup

Et si comme toutes les fées des contes vous aviez un super pouvoir, ce serait ?

J’aimerais formuler trois vœux : un monde apaisé et apaisant où l’on montre un peu plus la beauté et moins les tensions du monde, supprimer les barrières linguistiques pour échanger avec des créatrices japonaises, russes, chinoises, danoises … et avoir dix petits lutins avec moi car j’ai besoin d’aide pour faire éclore mes petites collections.

Je remercie encore Nathalie Delimard, Rédactrice en Chef pour son écoute et sa disponiblilité.
(Billet d'archive)
***********************************************

 

Marimerveille AF à l'atelier

Annie, 52 ans, vit à Paris bien entourée de grands et petits enfants.
Elle s’épanouit au quotidien en créant dans l’éclectisme sans jamais oublier le fil du merveilleux : part de rêve et âme d’enfant, ses moteurs créatifs.
"Créer est une bouffée d’oxygène et une aventure.
Apprivoiser les techniques qu’offrent les loisirs créatifs seulement pour se les réapproprier, les revisiter, les détourner tel est mon leitmotiv."
Grâce à sa boutique en ligne "Marimerveille, Rives bohèmes" créée en Mai 2011, Annie a fait de ses passions, son métier.
C’est là, principalement qu’elle lance ses nouvelles collections 100 % fait main, packaging conçu et réalisé aussi par ses soins.
"Je propose plusieurs milliers d’épingles de collection façonnées et peintes à la main. Chaque épingle en argile auto durcissante est une pièce unique."

carnets textiles marimerveille

Elle propose également des créations autour de différents supports et techniques : bijoux textiles, badges, papeterie, petits cadeaux rétro bohèmes, articles pour cabinet de curiosités peints à la main, transferts pour tissus, collections saisonnières et festives etc. Et pour répondre à la demande d’une clientèle créative, elle élargit sa gamme en proposant régulièrement des petites fournitures notamment en mercerie fantaisie.

Blogueuse depuis 2005, son dernier blog Marimerveille ((né en 2009) est sans nul doute le plus proche de ses passions. Outre les présentations de ses créations et nouvelles collections destinées à la vente, elle offre en cadeau ses tutos, partage de bonnes adresses, publie des reportages sur les salons créatifs, propose ses coups de coeur, présente les tendances qu’elle repère, etc.

Dès l’âge de 13 ans au collège, Annie a appris la couture. "Je suis revenue à la couture des années plus tard lorsque j’ai souhaité créer en associant des tissus chinés, des chutes, des bouts de riens pour les sublimer. J’en ai même fait un livre en 2011 "Trésors chinés" (LTA).

L’art du bout de tissus me plait davantage que celui des grands ouvrages. La couture est pour moi, au même titre que d’autres techniques en art du fil, un outil ponctuel qui intervient dans une des étapes d’un projet créatif. " 

"Quand on aime créer, on s’enrichit dans la diversité. On s’enrichit dans l’éclectisme aussi !"
Pour Annie, les bijoux sont un support d’exploration.

le chat botté marimerveille

"Quand on aime créer c’est à l’infini. Ils correspondent à une de mes nouveautés de l’été 2013 et de cet automne. J’en avais réalisés également pour mon livre et pour le plaisir de créer. Les bijoux ne sont pas la principale voie que je suis, ils s’intègrent dans un plus large panel créatif."

Annie s’intéresse à tout : Patchwork, broderie, appliqué, piquetage en laine cardée, transfert, teinture textile, peinture sur porcelaine, peinture tous supports, feuille d’or, carterie, papier mâché, mosaïque, modelage en miniature, argile auto durcissante, pâte polymère, petits bricolages (fil de fer, bois etc.), collages artistiques, graphisme, dessin, illustration, aquarelle etc. "Voilà quelques uns de mes champs d’exploration, la liste n’est pas exhaustive. Il m’en reste tant à découvrir !"

"Une pièce de mon appartement est désormais le lieu où j’exerce mon activité."


Dans une pièce de son appartement sont réunis bureau, tables de travail, machine à coudre, stocks de tissus, de livres, de fournitures, matériel plus ou moins encombrant, murs d’inspiration. Son style évolue au fil des saisons, il dépend aussi de la thématique créative et de l’esprit qui l’anime à ce moment-là.

 

épingles boucle d'or

"J’aime coudre du merveilleux, l’univers des contes, l’illustration , raconter une histoire dans de petites dimensions (carnets couture & carnets textiles). J’aime aussi réaliser des petites choses rétro-bohèmes ou de charme. Le style c’est celui de "marimerveille" c’est-à-dire à un moment donné, je me suis émerveillée sur un tissu, un fil DMC à effet, un motif, une couleur, un thème. 

Je puise dans les petits bonheurs de mon enfance l’univers des contes, la nature, le Muséum d’Histoire Naturelle à Paris, les vitrines des belles enseignes parisiennes, les différentes époques telles le XVIIIe, le XIXe, 1900 et ses cartes rétros, l’esprit des années 1930, celui des années 50/60". 

 

 

Bonne découverte de l’univers de Marimerveille !

 

Emmanuelle Prot
Rédactrice de la Scrapastuce

eprot@creapassions.com
**************************************************
UN BLOG?
DES GOÛTS ET DES COULEURS ? 
CONSULTEZ MON PROFIL ICI